Prises en charge

  • FIF-PL
  • DPC
  • Crédit D'impôt

Prise en charge de formations kiné par fifpl    

FIF-PL Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux ​ ​

LE DISPOSITIF

​ Le FIF-PL est un fonds d'assurance formation agréé par Arrêté Ministériel du 17 mars 1993, publié au Journal Officiel, le 25 mars 1993. Il a été créé à l'initiative de l'UNAPL (Union Nationale des Professions Libérales) et des organisations professionnelles adhérentes, conformément aux dispositions de la loi du 31 décembre 1991, portant sur la formation continue des travailleurs indépendants et des professionnels libéraux et faisant obligation à tous les travailleurs indépendants de s’acquitter de la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP). En tant que masseur-kinésithérapeute libéral vous alimentez donc le Fonds Interprofessionnel Pour la Formation des Professions Libérales (FIF-PL) par vos propres cotisations professionnelles auprès de l’URSSAF.

LES OBJECTIFS

​ Les formations prises en charge par le FIF-PL vous permettent de maintenir, développer et élargir vos compétences tant au niveau de l’exercice général que dans les domaines d’expertises. Quelle que soit la nature de votre projet : compléter votre formation initiale, vous diversifier, donner un nouveau souffle à votre carrière, répondre aux attentes de votre patientèle, la formation continue est aujourd’hui un levier incontournable pour votre carrière et l’expansion de votre cabinet. L'ENVELOPPE FINANCIÈRE 2020 DU FIF-PL ​ ​

Prise en charge de formations kiné par odpc

Développement Professionnel Continu

Le crédit d'impôt
pour la formation des dirigeants d'entreprise s'applique aux dépenses de formation continue du kinésithérapeute libéral.


Les formations délivrées à titre gratuit et les formations rémunérées ou indemnisée (DPC) ne peuvent cependant pas être retenues sauf si il existe une contribution financière du professionnel (facture).

CALCUL DU CRÉDIT

Le montant du crédit d'impôt est égal au produit du nombre d'heures passées en formation par le professionnel
(dans la limite de 40 heures)

LE DISPOSITIF

Le développement professionnel continu (DPC) a remplacé, depuis le 1er janvier 2013, le dispositif conventionnel de formation continue conventionnelle.
La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, a introduit la notion de développement professionnel continu (DPC) dans le code de la santé publique, afin de réunir dans un concept commun les notions de formation professionnelle continue et d'évaluation des pratiques des professionnels de santé, médicaux et non médicaux.
Il constitue une obligation à laquelle chacun doit satisfaire dans le cadre d'une démarche individuelle et permanente, en participant chaque année à un programme de DPC. Tous les professionnels de santé médicaux, paramédicaux et assimilés quel que soit leur statut : libéral, salarié du public, salarié du secteur privé lucratif ou non lucratif doivent y participer. En milieu libéral, les masseurs kinésithérapeutes ont le choix de leur organisme de DPC enregistré par l’ANDPC. Les URPS (Unions Régionales des Professionnels de Santé) ont un rôle de promotion des programmes de DPC. En établissement de santé conventionné, les masseurs-kinésithérapeutes sont soumis à la formation professionnelle tout au long de leur vie (FPTLV) dans le cadre du DPC. En milieu salarié (hors établissements de santé conventionné), le dispositif du DPC est géré par l ’employeur et l’OPCA auquel cotise votre employeur.

LES OBJECTIFS


Le DPC a pour objectifs :

l'évaluation des pratiques professionnelles,
le perfectionnement des connaissances,
l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins,
la prise en compte des priorités de santé publique,
la maîtrise médicalisée des dépenses de santé.

LA VALIDATION DE VOTRE PROGRAMME DPC


Pour valider intégralement votre obligation de DPC vous devez réaliser 3 étapes :

ÉTAPE 1 : participer à un module d’évaluation des pratiques professionnelles à distance environ un mois avant la formation : ce questionnaire vous sera envoyé par courriel.

ÉTAPE 2 : participer à l’intégralité de la journée de formation et émarger matin et après-midi.

ÉTAPE 3 : participer à un deuxième module d’évaluation des pratiques professionnelles dans le mois qui suit la formation. Ce questionnaire vous sera envoyé par courriel.


Forfait kinésithérapeutes 2019


Exemple : Formation de 2 jours sur 14 Heures

546€ maximum (indemnisation formation)
462€ maximum (indemnisation praticien pour perte d'activité).

Soit 1008€ pour l'année.


Document explicatif à télécharger



Marche à suivre pour s'inscrire

Aller sur le site www.mondpc.fr
Entrer dans votre espace avec vos identifiants, entrer le nom de l'organisme Évolution kiné N°8635
Puis rechercher le programme qui vous intéresse.
Vous pourrez alors vous inscrire à l'ensemble des programmes ouverts à la prise en charge.
​​

Le crédit d'impôt

pour la formation des dirigeants d'entreprise s'applique aux dépenses de formation continue du kinésithérapeute libéral. ​ ​ Les formations délivrées à titre gratuit et les formations rémunérées ou indemnisée (DPC) ne peuvent cependant pas être retenues sauf si il existe une contribution financière du professionnel (facture). ​

CALCUL DU CRÉDIT

Le montant du crédit d'impôt est égal au produit du nombre d'heures passées en formation par le professionnel (dans la limite de 40 heures) ​

COMMENT PROCÉDER

Le crédit d'impôt doit être imputé sur l'impôt sur les bénéfices dû au titre de l'année au cours de laquelle les dépenses éligibles ont été engagées, après les prélèvements obligatoires et les autres crédits d'impôt. Le montant du crédit d’impôt doit être reporté sur la déclaration de résultat 2035, et annexer à la déclaration de résultat le formulaire n°2069-RCI qui récapitule toutes les réductions et crédits d'impôt de l'exercice.  

Pour plus d'infos >>